Divergent RPG

Bienvenue sur le forum de jeu de rôle inspiré du film Divergent
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons vraiment besoin de certains rôles, merci de privilégier Caleb et Christina avant tout!
En-dehors des rôles prédéfinis et recherchés, merci de choisir d'autres factions que des Audacieux, car ils sont déjà nombreux.

Vous pouvez désormais prendre des rôles appartenant au Bureau!

Petite altercation [ Milan Holmes ]

 ::  Les factions  :: Altruistes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Mar 2 Mai - 18:31


Petite altercation

Avec Uriah

Mission réussie ! Le visage d’Uriah n’était plus déformé et il pouvait enfin respirer normalement. Milan n’aurait pas été altruiste, il se serait senti très fier de lui. Il se contenta donc de se satisfaire de voir que l’audacieux se sentait mieux et en profita pour discuter un peu avec lui. Un tel échange n’aurait pas été possible il y a quelques semaines. Aujourd’hui, Milan était assez heureux de pouvoir faire une nouvelle rencontre, hors de sa faction et aussi loin des préjugés. Il écouta alors ce que lui disait l’autre jeune homme. Retirer des balles ? Milan n’en avait jamais eu l’occasion. Non, il avait plutôt vu les dégâts qu’une arme pouvait faire suite à la destruction de sa faction. Mais il avait aussi déjà assisté un médecin sur de lourdes interventions suite à des combats. Et comme le disait Uriah, ce n’était pas terrible.

« Tu m’étonnes ! Les dégâts par balles sont difficiles à réparer. Ne serait-ce que la cicatrisation met un temps fou ! » Et voilà qu’il déblatérait son petit discours d’apprenti médecin. Ce dont son interlocuteur devait certainement se ficher royalement. Milan interrompra donc là ses explications.  Uriah expliquait que certains de ces potes avaient failli en mourir, mais certainement avait-il aussi côtoyé des personnes qui ne s’étaient pas relevées. Comme c’était le cas de presque tout le monde… Quel monde horrible franchement. Ce fut alors au tour d’Uriah de parler de son métier. Sapeur-pompier ? Milan hocha la tête, admiratif. Il devait courir des risques fréquemment et ce pour sauver des gens. Franchement, c’était vraiment un métier admirable. Difficile mais plein de mérites.

« Tu fais ça depuis longtemps ? » Si c’était le cas, il devait en avoir eu des incendies à éteindre, notamment, sous le « règne » de Jeanine. Puis, une idée traversa l’esprit de Milan. « Si ça se trouve, on aura l’occasion de travailler ensemble sur certaines interventions. » Il faudrait pourtant pour cela qu’elles soient d’une certaine gravité. En y pensant, Milan préféra ne pas trop envisager cette hypothèse. « Quoiqu’il serait préférable que non… Ça voudrait dire que la situation est assez grave. » Pompier + médecin urgentiste ? Il faudrait plus que du courage, c’est sûr. « Ça doit te demander pas mal d’entraînements aussi ? »

HRP:
 
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Sam 13 Mai - 21:54
Grâce à Milan je pouvais de nouveau respirer correctement et je ne sais pas comment le remercier. Il est peut-être modeste, altruisme oblige mais en tout cas, une chose est sûre c’est qu’il est vraiment doué pour ça. Je discutais avec l’altruiste, une chose que me fait vraiment plaisir. Nous parlons des blessures qu’on généralement les audacieux, et c’est souvent les blessures par balle qui revient. Oui les audacieux ne font pas les choses à moitié, c’est une évidence. Milan a raison, les blessures par balles mettent un temps à cicatriser. J’ai eu la chance de ne pas en avoir mais je me souviens très bien que mon meilleur ami a été blessé par balle et j’ai dû récupérer ma meilleure amie lorsqu’elle a été blessée par balle sur la cuisse lorsqu’elle était enceinte. Je connais les dégâts et c’est pas fameux du tout.

« Oui, j’ai vu des blessures par balles et ce n’est pas joli du tout » grimaça-t-il face à son nouvel ami.

J’avais vu pas mal de chose et beaucoup de blessé mais ce n’est pas du tout le moment de parler de ça et surtout je n’ai pas envie de penser à ça et encore moins à ma copine qui est décédée assez récemment. Je me contente de sourire assez tristement en espérant que nous allons changer de sujet et c’est le cas, nous commençons à parler de mon métier. Je suis un tout nouveau pompier, je commence à peine mon métier.  Mon visage s’éclaircit d’un grand sourire, ça me fait plaisir de parler de mon métier.

«  Non pas longtemps. Je viens de commencer et oui peut-être qu’on aura l’occasion de bosser ensemble ! Ça m’ferait plaisir en tout cas ! » sourit-il doucement.

C’est vrai que si c’est le cas c’est que ça serai grave mais bon, ça me ferai quand même plaisir de bosser avec lui.

« Oui pas mal d’entrainement, je m'entraine tous les jours mais chez les audacieux c’est habituel »

Oui , vous ne trouverez aucun audacieux qui ne s’entraine pas, c’est une habitude chez nous. Nous adorons le sport.


Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Dim 28 Mai - 19:31


Petite altercation

Avec Uriah

Uriah semblait heureux de changer de sujet. Il est vrai qu’évoquer la guerre récente et se remémorer les pertes qu’elle avait engendré n’avait rien de réjouissant, c’était même très douloureux. Heureusement, l’audacieux avait un sourire très communicatif et il ne sembla pas en vouloir à Milan d’avoir évoqué ce sujet délicat. En l’écoutant parler de sa profession, l’altruiste se sentit alors très admiratif. Pompier était vraiment un beau métier. Il fallait beaucoup de courage pour l’exercer, et pas seulement une bonne condition physique. Uriah avait beau dire qu’il l’exerçait depuis peu de temps, Milan avait déjà le sentiment, sans même le connaître depuis longtemps, que cette profession collait parfaitement à l’audacieux. Il inspirait confiance et sympathie.

Le constat était qu’ils auraient sûrement l’occasion de travailler ensemble et Uriah semblait s’en réjouir aussi. Bien sûr, s’ils en étaient plutôt contents maintenant, ils le seraient sûrement beaucoup moins dans le feu de l’action car leur collaboration serait synonyme d’accident et d’urgence, mais mieux valait ne pas trop y penser. Le fait est qu’ils allaient peut-être se revoir. Et ça, c’était chouette ! Milan était heureux de faire de nouvelles rencontres et sous un jour plus amical que durant les précédents mois. Les choses restaient en suspens, bien sûr, et Milan était inquiet quant à la suite des évènements. Pourtant, la vie semblait suivre son cours. Uriah lui-même précisa s’entraîner tous les jours, ce qui était habituel pour lui. Milan hocha la tête, une nouvelle fois admiratif.

C’est sûr qu’il avait l’air d’un pauvre ado chétif à côté d’Uriah et leur taille à peu près égale ne suffisait pas à rétablir une quelconque égalité. Milan n’avait jamais été très doué en sport, peut-être aussi parce qu’il n’avait jamais vraiment eu l’occasion d’y être initié. Il avait seulement gagné de l’endurance avec le temps. Mais en tant qu’altruiste, il ne pouvait consacrer du temps au sport comme loisir ou passe-temps. A la place, il se consacrait aux autres. Ce qui demandait aussi une certaine persévérance. Il sourit à Uriah et regarda autour d’eux. « Tu es peut-être pressé ? Je ne voudrais pas te retenir trop longtemps. » Puis, il désigna le nez de son interlocuteur. « Maintenant que ton nez est réparé. »
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Ven 2 Juin - 11:11
Je suis plutôt heureux, c’est vrai, de changer de sujet et d’éviter un sujet qui fâche à savoir, la guerre. Mais c’était essentiellement parce que ce sujet me rappelait la mort de ma petite amie Marlene et que je n’étais pas encore prêt à en parler et je préférais éviter le sujet le plus possible. En plus cela me permettait d’en apprendre plus sur cet altruiste bien sympathique qui venait de me remettre le nez en place. Au cours de la discussion j’avais pu remarquer que nous avions de point commun, il travaillait dans un hôpital et moi, je suis un tout récent pompier. J’ai commencé ce métier lorsque Jeanine est tombée si on peut dire ça comme ça. Ce n’est pas encore tout calme mais au moins nous les divergents nous risquons plus de nous faire tuer à chaque coin de rue, ce qui est déjà une très bonne chose.
J’étais ravi de discuter avec une autre personne que quelqu’un d’audacieux, la plupart du temps les gens ont peur des audacieux en particulier les altruistes ce qui est une chose totalement compréhensibles quand on sait le traumatisme qu’ils ont vécu il n’y a encore quelques mois. Avec Milan, nous aurions peut-être l’occasion de bosser ensemble, ce qui pourrait être sympa, quoique peut-être pas sur le moment mais ça nous donnerait l’occasion de nous revoir dans nos passions respectives. Je souris à mon nouvel lorsqu’il me demanda si j’étais pressé, je n’ai jamais l’air pressé j’ai toujours du temps pour faire de nouvelles rencontres mais c’est vrai que depuis que nous avons repris le QG nous avons toujours des choses à faire et il faut que je m’entraine.

 «  Je ne suis pas spécialement pressé mais c’est vrai que j’ai quand même deux/trois petites choses à faire et je suppose que toi aussi. Je ne veux pas te retenir. »  souriai-je à Milan.


«  Oui et d’ailleurs merci encore ! J’aurais eu l’air d’un boxeur en rentrant si tu n’avais pas été là au bon moment. » le remerciai en lui adressant un sourire amical. J’étais assez admiratif, consacrer sa vie pour les autres sans penser à soi, c’était quelque chose qui me paraissait assez impossible mais pourtant les altruistes sont capables de consacrer toute une vie aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Dim 4 Juin - 12:43


Petite altercation

Avec Uriah

Uriah expliqua ne pas être spécialement pressé mais avoir quand même quelques petites choses à faire. Milan lui rendit son sourire. Un audacieux qui parlait normalement et sans mépris à un altruiste avait quelque chose d’assez exceptionnel. Milan avait plutôt l’habitude de se faire bousculer quand il circulait dans les rues de Chicago pour venir en aide aux sans-factions. Il avait alors droit, tout comme ses frères et sœurs de faction, à toutes sortes d’adjectifs peu plaisants… Il était donc très agréable de pouvoir discuter avec Uriah sans préjugé et sans barrière. Lui non plus n’était pas pressé. Enfin, si. Officiellement, un altruiste est toujours pressé ! Disons qu’il n’avait pas non plus envie de laisser en plan l’audacieux ou de mettre fin à leur discussion.

Il regarda autour d’eux, dans cette ruelle toujours vide. « A vrai dire, je me trouve désœuvré pour la première fois peut-être depuis que j’ai rejoint cette faction. » Mieux valait qu’il en profite car on ne le laisserait pas rester trop longtemps oisif. Uriah le remercia alors de nouveau pour son aide et Milan voulut lui signifier que c’était normal. « Tu aurais fait forte impression, c’est sûr ! » Il rit. Milan était content s’il avait pu être utile. Si dans un premier temps, il avait craint de se prendre une balle, les choses s’étaient finalement bien passées. Très bien même ! Il commença à marcher dans la ruelle. « J’espère que nous aurons l’occasion de nous revoir ! Je vais parfois chez les audacieux pour voir une amie. Effy Wanton. »

Il ne savait pas pourquoi il disait ça. Il n’était pas vraiment du genre à se montrer entreprenant. Mais peut-être le courant passait-il bien avec Uriah, ce qui le poussait à être plus direct. Un petit groupe d’altruistes tout en gris passa devant eux. Une femme âgée s’arrêta et fixa Milan avec un air sévère. « Milan, nous t’attendons au centre d’accueil. » Elle détailla ensuite Uriah de la tête au pied avec un air dédaigneux, puis s’éloigna. Se retenant difficilement de rire, Milan se tourna vers l’audacieux pour le rassurer. « Ne t’en fais pas, elle est comme ça avec tout le monde. C’est à peine si elle sourit à ses propres enfants. »
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Dim 11 Juin - 18:20
Je n’avais pas spécialement envie de laisser l’altruiste ici, c’est un gars sympa et puis je ne suis pas du tout du genre à juger une personne sur sa faction, je serai très mal placé car je suis divergent mais bon ce n’est pas le sujet, le jeune homme m’a aidé avec mon nez alors qu’il ne me connaît pas. Certes, c’est un peu le boulot des altruistes d’aider les autres mais il aurait très bien pu aider les sans factions qui sont venus me chercher des ennuis. Et puis il est plutôt cool pour un altruiste, pas trop coincé cela change des altruistes que j’ai rencontré dans la rue. La plupart ont peur de nous alors que nous ne ferons pas de mal à une mouche pour la plupart d’entre nous, ou presque.
Je savais que c’était mes derniers instants avec Milan donc je profitai pour le remercier une dernière fois pour ce qu’il venait de faire mais également pour cette petite discussion bien sympathique. Le jeune blond commença à marcher dans la rue en parlant d’une jeune femme du prénom de Effy. Effy Wanton ? Ma meilleure amie ? Evidemment ce n’est pas comme çi il n’y en avait 46 des Effy imbéciles. Un sourire se dessina sur mes lèvres.
«  Tu connais Effy ? C’est ma meilleure amie ! On se reverra alors ! » dis-je d’un air enjoué, je savais que si il connaissait Effy, nous serons amenés à nous revoir .
Une dame assez âgée interpella Milan pour qu’il vienne au centre d’accueil puis elle me regarda de la tête au pied avec un regard froid qui m’amusai au plus haut point. Pourquoi me regardait-elle comme cela ? Je la regardai avec un grand sourire en lui offrant un petit clin d’œil précédé d’un bisou volant qui l’a mis d’un état, à la limite de la crise cardiaque mais qui me fît éclater de rire. Je me tournai vers mon nouvel ami.

«  Je crois qu’elle m’aime bien » riais-je de bon cœur avant d’ajouter. «  Je ne veux pas te retenir.  Il y a une gentille personne qui t’attends au centre d’accueil » ma phrase avait été ironique mais j’avais quand même, toujours mon grand sourire sur le visage. Je ne jugeais pas les altruistes mais alors elle, il était clair qu’elle avait un petit problème. Peu importe, en tout cas elle m’a fait rire, c’est le plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» La grande finale : Liverpool vs Milan AC
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divergent RPG ::  Les factions  :: Altruistes-
Sauter vers: