Divergent RPG

Bienvenue sur le forum de jeu de rôle inspiré du film Divergent
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous avons vraiment besoin de certains rôles, merci de privilégier Caleb et Christina avant tout!
En-dehors des rôles prédéfinis et recherchés, merci de choisir d'autres factions que des Audacieux, car ils sont déjà nombreux.

Vous pouvez désormais prendre des rôles appartenant au Bureau!

Petite altercation [ Milan Holmes ]

 ::  Les factions  :: Altruistes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Lun 17 Oct - 12:01
Nous avions enfin tuer Jeanine , celle qui avait tuée ma petite amie et j'en étais vraiment heureux . Nous avions enfin retrouver notre liberté même si la paix n'était pas là à 100% , je ne risquais plus  de mourir à cause de ma divergence et mes amis non plus et ça valait tout l'or du monde . Je me remettais doucement de la mort de Marlene , à mon rythme , j'avais souvent besoin d'être seul pour réfléchir alors que je suis quelqu'un de sociable et joyeux . Même la personne la plus heureuse et joyeuse du monde serai affecté par une telle perte , c'est normal . 

Je profitais de ma liberté pour me balader un peu , même si nous avions vécu quelques temps avec les sans-factions , je me méfiais toujours d'eux , du moins certains car beaucoup étaient mauvais et sans de bonne intention . En parlant du loup  , j'en voyais deux pas loin de moi mais je m'en fichais totalement et je continuais d'avancer sans me soucier d'eux  . Jusqu'à ce qu'ils mettent devant moi pour me bloquer le passage .

- Je n'ai pas du tout envie de me battre les gars . Je ne veux pas vous faire mal .

Je leur souriais avec bonté , je ne suis pas du tout du genre à me battre sans raison mais visiblement ils ne bougeaient et l'un deux vient me frapper en plein visage sans raison apparent . 

- Mais ça va pas !

Je lui rendu son coup  et vient viser son partenaire avec mon arme . 

- Tuer quelqu'un c'est pas dans mon paysage des peurs ! Mais j'ai pas envie de le faire , je veux pas gaspiller une balle .

Les deux sans factions étant lâches , partis sans rien dire en disant qu'ils voulaient juste s'amuser un peu . Je les laissa partir et senti une vive douleur venir de mon nez . Pourquoi même quand on demande rien , il y a toujours des personnes pour venir nous chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Lun 14 Nov - 17:02


Petite altercation

Avec Uriah

Nous pourrions dire, en cet instant, que Milan était en train de se balader dans la faction des altruistes. Mais ce terme, se « balader », ne semble guère approprié quand on sait qu’il vaquait surtout à ses occupations. A savoir, répondre à ses nombreuses tâches, certains parleraient de corvées, quotidiennes. Répondant donc à son digne statut d’altruiste, il sentait toutefois le poids de cette journée peser de plus en plus sur ses épaules. Certes, le climat politique de la ville s’était un peu amélioré. Jeanine n’était plus là et les divergents ne craignaient, en apparence, plus rien. Toutefois, Milan restait méfiant, prudent. Il restait des choses avec lesquelles il n’était pas d’accord et craignait aussi que l’horizon soit encore sombre.

C’est donc plongé dans ses pensées partagées qu’il revenait de l’entrepôt où il était allé ranger un stock de médicaments tout juste rapportés de l’hôpital. A présent libéré de ses obligations, il se demandait ce qu’il allait bien pouvoir faire. Il n’avait pas l’habitude d’être désœuvré. En plus de ça, il n’avait pas une foule d’amis. Sans compter que Gabrielle était occupée. Un véritable ennui qu’il se promit de combler en trouvant quelque chose à faire. Inconscient de l’altercation qui avait lieu quelques pas plus loin entre un audacieux et des sans-factions, Milan continua à marcher tranquillement, perché sur ses grandes jambes.

Un éclat de voix lui parvint alors et il stoppa son avancée. Tendant l’oreille. Qui cela pouvait-il être ? Avait-il rêvé ou quelqu’un était-il en danger ? Cela ressemblait plus à de la colère, mais on ne savait jamais. Il s’avança en direction du bruit, pour finalement ne plus rien entendre. Il s’apprêtait donc à faire demi-tour quand le son d’une voix s’éleva à nouveau, puis le bruit d’une course. Il se fit bousculer par plusieurs hommes et manqua de se retrouver au sol. Tournant sur lui-même, emporté par leur vitesse, il entendit l’un d’eux s’adresser à lui. « Barre-toi ! C’est un fou ce mec ! » Milan les regarda s’éloigner, un sourcil levé. Un fou ? Qui ça ? Il se détourna et, sur ses gardes, tourna au coin d’un mur. C’est alors qu’il se retrouva nez à nez avec un jeune audacieux, d’à peu près son âge, et dans lequel il manqua presque de rentrer.

« Oh, pardon… »

Milan le fixa. C’était lui le fou ? Il n’en avait pas l’air. Certes un peu énervé et fatigué, mais plutôt sympathique aussi. Il allait lui signifier qu’un épais filet de sang s’échappait de son nez quand il nota l’arme qu’il portait. Milan recula d’un pas et se figea sur place. Pacifiste par nature, il voyait cet objet comme quelque chose de terrible. Il releva son visage vers l’homme, essayant de comprendre la situation. Peut-être aurait-il dû fuir après tout. Ne serait-ce que pour éviter de se prendre une balle sans raison.  
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Ven 18 Nov - 11:19
Qu'est ce qui me voulait encore ces sans factions ? Nous les divergents nous n'en avions pas assez bavés durant toutes ses années ? Maintenant que nous avions la paix c'était maintenant aux sans factions de venir nous embêter alors qu'on nous avions rien demandé . Deux sans factions plus exactement était venu me chercher des broutilles alors que je me  baladais tranquillement dans la ville près du quartier des altruistes . Je faisais rien de mal en soi alors pourquoi moi ? Je leur avais gentiment demandé de disposer alors qu'il me bloquait le passage . Je n'étais pas du tout d'humeur à me battre mais devant leur entêtement je n'avais pas du tout hésité à les menacer avec mon arme avant qu'ils finissent par partir en courant . Je laissais échapper un petit rire en entendant leur remarque . Moi un fou ? C'est eux qui sont venus m'attaquer , pas mal . Je haussai les épaules avant de continuer à marcher , cette fois l'arme dans la main pour qu'on ne vienne plus me chercher des noises pour aujourd'hui .

Un jeune altruiste inconnu manqua de me percuté et s'excusa aussitôt . Je n'eu pas le temps de le dire que ce n'est pas grave que celui-çi , recula d'un coup , se figeant sur place en remarquant l'arme que je portais sur moi , je l'avais dans la main et je ne pouvais pas m'empêcher de jouer avec en la faisant tourné sur mon doigt .

- Tu as peur de mon arme ? 

Je continuai à tourner mon arme sur mon doigt avec un sourire doux , ce qui contrastait totalement avec mes gestes .

- Ne t'inquiète pas . Je ne vais ni te tirer dessus , ni tirer sur quelqu'un d'autres . Je ne m'en sers que quand c'est vraiment nécessaire . Allez respire un coup ! 

Je rangeai mon arme dans la poche et regardai le jeune homme blond avec un petit sourire . Je ne voulais pas lui faire peur , ce n'était pas du tout mon intention .

- Ces deux sans factions sont venus me chercher des problèmes . Je les ai menacés et voilà , terminos mon pote !

On peut même plus se balader tranquillement dans Chicago , c'est dingue quand même et en plus c'est moi qu'on prend pour un fou . Le monde à l'envers .
Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Ven 2 Déc - 17:15


Petite altercation

Avec Uriah

Milan déglutit, l’arme toujours pointée vers lui. Du moins, c’est ce qu’il croyait. Il n’avait pas vraiment peur de mourir, en fait. Mais ce simple objet lui rappelait de mauvais souvenirs. Il fixa donc l’autre jeune homme, au visage pourtant amical, avec froideur. Ce dernier jouait avec son arme qu’il faisait tourner autour de son doigt. Milan n’aimait pas ça. Vraiment pas. Et tant pis s’il passait pour une chochotte. Quand l’audacieux prit la parole, l’altruiste crut un instant qu’il était en train de se moquer de lui et haussa les sourcils avec encore plus de distance. Bien sûr qu’il avait peur de son arme. Un tel objet pouvait avoir des conséquences terribles.

Il observa le jeune homme ranger son arme, un peu rassuré de l’entendre dire qu’il n’avait pas l’intention de s’en servir. A moins de n’avoir pas d’autre choix. Milan pouvait respirer à nouveau, en effet, bien qu’il ne le fasse pas ostensiblement. Il avait sa fierté quand même ! Il regarda autour d’eux puis reporta son attention sur l’énergique audacieux. Que deux sans-factions soient venus lui chercher des problèmes ne le surprenait pas vraiment. Cela lui était personnellement arrivé assez souvent quand il allait apporter de l’aide à certains d’entre eux. Il était même rentré une fois avait un magnifique bleu au visage.

L’autre jeune homme parlait vraiment comme un audacieux. Milan n’y voyait rien de mal. C’était déjà plus spontané que chez les altruistes. Mais il n’en avait pas l’habitude. Il recula d’un pas, prêt à prendre à son tour la parole. « C’est juste que l’on n’est plus habitué à voir de tels objets par ici ces derniers temps... » En bon altruiste qu’il était, il jeta un regard en direction d’une rue qui conduisait à une école non loin. « Et ces armes ont fait beaucoup de dégâts. » Et en feraient encore selon lui. Il n’avait pas confiance en Evelyn et se méfiait en général de ceux qui partageaient son avis.

Puis, Milan désigna le nez ensanglanté de son interlocuteur. Franchement, ce n’était pas très beau à regarder. « Ils ne t’ont pas raté. » Est-ce qu’il arrivait à respirer, au moins ? Parce que, de toute évidence, son nez était tordu. S’il acceptait, Milan saura le lui remettre en place. Se serait douloureux sur le coup, mais il ne ressentirait plus aucune gêne après. Un peu comme une épaule déboîtée… Mais bon, l’audacieux devait connaître ça s’il était habitué au combat. D’ailleurs, était-il de ceux ayant suivi aveuglément les ordres de Jeanine ? Son sourire et sa bonne humeur laissèrent penser à Milan que non. Il espérait juste ne pas avoir tort.

HRP:
 
 
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Jeu 8 Déc - 21:23
Après mettre retrouvé face à face avec des sans factions en manque d'action , me voilà juste en face d'un altruiste , qui , sans surprise n'a pas l'air d'apprécié mon arme , comme n'importe quel altruiste en fait . En attendant nous sommes ici pour les protégés donc oui , nous portons des armes mais ça veut pas dire qu'on va tuer des gens , bien au contraire . Je m'amusais avec mon arme , en la faisant tourner sur mes doigts , je voyais que ça ne lui plaisait pas mais je ne comptais pas changer pour une personne , surtout pas un altruiste ,bien que je n'ai absolument rien contre eux , bien au contraire . Je finis par ranger mon arme , je ne voulais pas lui faire peur . Bien au contraire . Il me dit qu'il n'avait pas l'habitude de voir des armes par ici .

- Sérieusement ? J'aurais pourtant penser le contraire .

Oui avec toute les personnes qui étaient avec Jeanine , ils ne se génaient s pas eux pour montrer leurs armes et surtout pour s'en servir . En effet ses armes avaient fait beaucoup de dégats , j'étais d'accord sur ce point mais je n'allais certainement pas me balader sans mon arme .

-Oui ils ont fait des dégats . Donner des armes à des abrutis , voilà ce que ça fait !

Je parlais bien des toutous des Jeanine , moi mon arme je la porte depuis des années , c'est un peu comme un animal de compagnie . Le jeune altruiste, peut-être en voulant changer de sujet , avait désigné mon nez en m'expliquant plus ou moins le dégat . Je haussai les épaules en riant légèrement .

- Ouais ! Je me doute bien . Je dois être beau . Ca me donne un p'tit air aventurier tu trouves pas ?

Je sourais d'un air enfantin pour illustrer mes propros . J'étais toujours comme ça , un peu enfantin , joyeux . Même si avoir perdu ma copine m'avait beaucoup affecté , je perdais pas ma joie de vivre pour autant .
Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Mar 20 Déc - 12:39


Petite altercation

Avec Uriah

C’est vrai qu’ils avaient plutôt eu l’habitude d’en voir des armes. Même chez les altruistes. Pourtant, cette tendance s’était calmée depuis quelques temps. Et heureusement. Pour une raison étrange, peut-être grotesque aux yeux d’un audacieux, Milan les avait vraiment en horreur. Comme tout le monde, cela l’effrayait un peu mais, surtout, cela lui rappelait le souvenir douloureux de la perte de son mentor. Louis. Il l’avait si bien guidé à son arrivée chez les altruistes et sa mort lui avait semblé atrocement cruel. Le jeune altruiste détourna donc son regard de l’arme. On pouvait bien le trouver ridicule, mais c’était comme ça. Peut-être les détestait-il autant ces armes parce qu’il avait eu lui aussi la tentation d’en pointer une vers Jeanine dans le passé. Oui…

Il laissa donc l’audacieux ranger son arme. Ce dernier n’avait pas tort. Le souci avec les armes, c’était surtout qu’elle était utilisée avec excès ou pour de mauvaises raisons. Sans compter l’usage quand faisait bon nombre d’ « abrutis » comme le disait si bien l’audacieux. Loin de pouvoir le contredire, Milan acquiesça et un sourire vint alors se dessiner sur ses lèvres. Il avait peut-être réagi un peu violemment après tout. Mais, pour le moment, son attention était surtout tournée sur le visage de l’audacieux. Auquel un malencontreux coup de poing avait sérieusement arrangé l’apparence. Un long filet de sang venant de son nez lui barrait une partie du visage mais, surtout, son nez était assez douloureusement déformé.

Milan haussa un sourcil. Ça pour avoir un air aventureux, il en avait un. Le cliché parfait de l’audacieux. Milan se retint de rire et regarda plus attentivement sa blessure. Peut-être que cela aurait son petit effet auprès de jeunes filles en recherche d’un « bad-boy » mais Milan se demandait surtout comment il arrivait encore à respirer. Il recula pour le regarder avec amusement. « C’est pas faux. Par contre, tu arrives encore à respirer correctement ? Parce que, là, franchement, il est sérieusement déformé. » Il redoutait le moment où l’adrénaline retombant, l’audacieux ressentirait la douleur. Après, il en avait peut-être enduré de pires. Mais il vaudrait mieux ne pas attendre trop pour le lui replacer.  
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Ven 30 Déc - 20:00
J’avais bien remarqué que Milan avait peur de mon arme à feu , c’est donc pour ça que moi, gentil audacieux et érudit je rangeai mon arme . Nous étions d’accord sur une chose , les armes étaient dangereuses surtout quand des à abrutis comme les toutous de Jeanine par exemple . Le jeune altruiste en face regarda mon visage blessé par les sans factions . Je venais de plaisanter sur cette blessure en disant qu’elle me donnait un petit air aventurier et sa réaction me fît sourire . Est-ce que j’arrive encore à respirer ? Pour l’instant ça va .

« Pour l’instant j’arrive à respirer mais je ne sais pas si ça va durer » souris-je doucement .

Je regardai le jeune altruiste d’un air faussement choqué , mon nez était-il si déformé que cela ? Si c'est le cas il faut qu'il m’aide à le remettre à sa place mais en serait-il capable ?

« Je vois . T’es capable de me le remettre ou pas ? Je peux le faire moi-même je pense mais ça serai pire » ris-je d’un air amusé.

Je n’ai pas du tout peur de la douleur , au contraire j’en ai l’habitude car je suis un audacieux natif et ce n’est pas ma première blessure . J’aurais très bien pu aller à l’infirmerie mais ça serai une perte de temps .
Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Lun 2 Jan - 15:06


Petite altercation

Avec Uriah

Milan n’était pas sûr non plus qu’il arriverait encore longtemps à respirer normalement et il haussa un sourcil amusé. Non, ça n’allait pas durer et plus vite il le replacerait et mieux ce serait. Il regarda encore un peu avec attention la blessure de l’audacieux. Pour lui, ce ne devait pas être grand-chose mais c’était quand même délicat. La rue était redevenue silencieuse et seule leur présence troublait la quiétude des lieux. Pourtant, Milan n’était pas mécontent de faire une nouvelle rencontre. Au contraire. Maintenant que les choses avaient un peu commencé à changer, il espérait bien que les factions puissent un peu plus se mélanger entre elles. Il était encore inquiet, certes, et face à la politique défendue par Evelyn notamment, mais, au moins, les divergents n’étaient plus considérés comme des proies.

Son attention à présent toute tournée vers la blessure de l’audacieux, dans un réflexe purement altruiste, mais aussi professionnel, il fut surpris en entendant sa demande. Ainsi, il lui faisait à ce point confiance ? Sans le connaître ? Milan réfléchit mais lui répondit sans attendre. « Je travaille à l’hôpital alors bien sûr que je peux le faire. » Il n’avait replacé qu’une fois un nez, mais son expérience des épaules déboitées devrait lui être utile. Il ne put toutefois s’empêcher d’ajouter. « Par contre, ce ne sera pas agréable. » Sans attendre, il remonta ses manches et chercha des yeux un endroit où l’audacieux pourrait s’asseoir. Ils faisaient à peu près la même taille, même si leur carrure était nettement différente, toutefois il était préférable que l’audacieux s’assoit.

Certaines personnes tombaient dans les pommes ou avaient des vertiges seulement en entendant leur nez craquer ou sous le coup de la douleur causée par la manipulation, pourtant brève. Il doutait que ce soit le cas de l’audacieux mais mieux valait être prudent. Puis, il se tourna vers lui. Il ne connaissait même pas son nom. « Au fait, je m’appelle Milan. Et toi ? » Il lui sourit rapidement puis lui indiqua un petit mur sur lequel il pourrait s’asseoir. Milan se concentra. Il avait réussi à replacer un nez une première fois. Il devrait normalement pouvoir y arriver encore. Surtout que, la première fois, il l’avait fait sur quelqu’un de particulièrement désagréable alors que, cette fois, l’audacieux lui inspirait plutôt de la sympathie.  

HRP:
 
 
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Mar 10 Jan - 21:35
Hj : Merci !!

Pour l’instant j’arrive encore à respirer mais je ne sais pas si ça sera encore le cas dans 10 à 15 minutes et en plus , plus les minutes passent et plus je ressens la douleur. Au début , avec l’adrenaline je ne la sentais pas c’était encore chaud mais maintenant que tout cela refroidie je commence vraiment à avoir mal . J’ai deja la chance dans mon malheur puisque Milan vient de me dire qu'il travaille à l'hôpital. A l’hôpital ? En tant qu’infirmier ? Cela ne m’etonne pas du tout qu'il travaille à l’hôpital et je suis content de tomber sur un gars comme lui , surtout qu'il a l’air bien sympa ce petit !

« Oh ! Cool ! Je te laisse faire alors. »

Pas agréable ? Je pense que ce gars n’a pas idée de ce que les audacieux peuvent subir .

« Je n’ai pas peur de la douleur »

Je souris amicalement à l’altruiste . Non je n'ai peur de rien , enfin disons que je n'ai pas peur de la douleur . Je remarquai que le jeune homme tout vêtu de gros cherchait quelque chose mais quoi ? Je compris lorsqu'il me montra du doigt un endroit sur lequel s’assoir . Je le suis donc jusqu'à cet endroit . Ce gars s’appelle donc Milan . Très joli prénom .

« Moi c’est Uriah ! Enchanté mec ! »

Oui c’est vrai que j’ai facon de parler assez particulier mais je suis audacieux donc je ne vais pas changer , surtout que je suis quelqu'un de très sympathique. Je suis en général assez apprécié. J’attend maintenant qu'il remette mon nez en place .
Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Jeu 26 Jan - 18:40


Petite altercation

Avec Uriah

L’audacieux semblait lui faire confiance pour qu’il le soigne. Cool. D’habitude, les gens étaient plutôt récalcitrants à se faire soigner par une jeune altruiste qui avait encore des allures d’adolescent et qui n’était pas encore officiellement médecin. Il devait donc bien avouer que le comportement de l’audacieux avait quelque chose de chaleureux et agréable. Comme si leur échange pouvait se dérouler tout simplement, sans arrières-pensées ou sous-entendus désagréables. Milan retroussa donc ses manches. Une fois qu’il eut indiqué un endroit où s’asseoir à l’autre jeune homme dont il ignorait toujours le nom, il le laissa s’installer. Lorsque ce dernier fut assis, il se plaça devant lui. Les choses sérieuses allaient bientôt commencer.

Une fois les présentations faites, Milan se permit de sourire à l’audacieux. Son prénom, Uriah, lui allait à la perfection. « Mec. » Le jeune altruiste n’avait pas vraiment l’habitude qu’on lui parle ainsi. Les jeunes avaient un peu désertés la faction des altruistes ces derniers temps aussi… Mais cette manière de s’exprimer, à la fois dynamique, directe et déconcertante, lui rappelait son ami Louis. Ce trait de caractère était-il donc propre aux audacieux ? Milan sourit à la pensée de son ancien mentor qui lui manquait cruellement et dont la mort lui semblait chaque jour plus injuste. Le point positif, c’est que sa colère lui donnait de l’assurance pour effectuer sa petite manœuvre médicale.

D’ailleurs, trêve de bavardages. Il fallait s’y mettre maintenant. Milan prit une profonde inspiration. Il aurait bien dit à Uriah de faire de même sauf que, bien sûr, son état ne s’y prêtait pas vraiment. Il posa sa main droite sur le nez de l’audacieux et maintint son visage en tenant son menton de l’autre. Le contact lui permit de prendre plus amplement connaissance de l’état d’Uriah. Son nez était bel et bien tordu. Et pas qu’un peu ! Il se rappela alors ce que lui avait dit Uriah, comme quoi il n’avait pas peur de la douleur. Son ton avait été direct, presque intimidant, et sans détour. Peut-être n’avait-il pas peur de la douleur, mais il est une douleur que personne ne pouvait ignorer selon Milan. La douleur psychologique. Celle du cœur et de perdre ou de voir souffrir un être cher. Malheureusement, ils étaient bien trop nombreux aujourd’hui à la connaître...

Un, deux, trois. Milan allait s’exécuter. Juste une dernière vérification... « Prêt ? »
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Jeu 16 Fév - 6:22
Milan vient de me faire comprendre que mon nez doit être remis, je ressentais deja une petite douleur mais ce n'était rien alors je n'avais pas spécialement fait attention. Mais au fil des minutes je commence à ressentir quelque chose d'assez désagréable et en plus j'ai de plus en plus de mal à respirer . Le top. Heureusement pour moi, ce jeune altruiste qui m'était encore inconnu jusqu'à maintenant peut apparemment me le remettre en place . Je connais pas ce gars mais je lui fais confiance, d'autant plus que c'est un altruiste, ils sont gentils les altruistes non ? Peu importe je sens que je peux lui faire confiance. Je viens donc m'assoir avec sur un banc et une fois les présentations faites, il me demande si je suis prêt .

-Yop! Je suis prêt !

Plus que prêt même ! Mon nez commençait à être de plus en plus douloureux. Je ne suis pas sensible à la douleur, loin de là meme j'ai eu bien pire mais ce n'est pas franchement très agréable . Et une fois que mon nez sera remis en place je pourrais très certainement faire connaissance avec ce jeune altruiste. Après tout m, je suis Uriah et c'est bien connu je suis sociable avec tout le monde . Enfin, c'est pas le moment, pour l'instant on a un nez à remettre en place. Je me positionne donc correctement et attends qu'il fasse ce qu'il a à faire .

Hj : Je suis désolée pour le retard !
Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Lun 20 Fév - 18:11


Petite altercation

Avec Uriah

Il ne fallait plus attendre. Uriah risquait de sérieusement avoir mal s’il patientait encore plus longtemps avant de remettre son nez en place. Sans compter que, plus Milan attendrait, et plus cela deviendrait délicat et douloureux. La respiration de l’audacieux semblait d’ailleurs s’intensifier, signe qu’il ne disposait plus que de sa bouche pour approvisionner son corps en air. Milans s’était donc positionné face à lui, dans l’attente du top départ. Il nota qu’Uriah s’efforçait de se tenir de son mieux et il lui en fut reconnaissant. Mais, maintenant, il fallait passer aux choses sérieuses. Milan inspira. Prêt ? « Yop! Je suis prêt ! »

Milan posa ses doigts sur le nez cassé et en un mouvement rapide et puissant le replaça d’un geste sec. Ils eurent d’ailleurs droit au bruit peu plaisant caractéristique de ce type d’opération. Un « crac » qui aurait fait tourné de l’œil plus d’un patient mais qui devait être bien insignifiant aux yeux d’un audacieux. Milan retira doucement sa main du nez d’Uriah après avoir vérifié très rapidement qu’il était bien replacé. Le tout s’était passé en un éclair, à peine un quart de seconde en réalité. Il recula d’un pas et observa le visage de l’audacieux comme s’il s’agissait d’une œuvre qu’il venait tout juste de terminer.

Son regard devint alors soucieux. Le plus important était de savoir ce qu’Uriah ressentait maintenant. Un indicateur essentiel de son état et de la réussite de la manipulation. Milan attendit quelques secondes, guettant une réaction. Mais finalement, l’impatience prit le dessus. « Alors ? » Il se redressa et appréhenda la réponse de l’audacieux tandis qu’il le fixait de toute sa hauteur. Il était presque certain d’avoir réussi mais son manque de confiance en soi avait encore parfois tendance à ressurgir. Le temps semblait s’être arrêté depuis le fameux « crac » de replacement. Maintenant, les secondes laissaient planer lourdement le verdict.

HRP:
 
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Jeu 2 Mar - 11:17
Je commence à avoir de plus en plus mal. Ce nez cassé me gène de plus en plus même si je continue de plaisanter et d'être souriant avec le jeune altruiste que je viens de rencontrer. En parlant de l'altruiste, il venait de me montrer un petit banc sur lequel je pouvais m'assoir pour qu'il puisse examiner les dégats avant de passer aux choses sérieuses. Certains aurait eu peur d'avoir mal, ce qui n'est pas du tout le cas pour moi, je suis un audacieux, j'ai vu bien pire dans la vie.
Milan s'approche de mon visage et d'un mouvement rapide et sûr, remis mon nez en place. On entendit un crac, suivi d'une légère douleur mais rien de catastrophique. Milan m’observe" d'un air soucieux et d'un geste, un simple réflexe je pose ma main sur mon nez, tout à l'air en ordre, je reconnais mon nez.

" Alors quoi ?" dis-je simplement avant de me rappeler qu'il doit s'inquièter. Je le regarde avec un grand sourire.

" Oh ! C'est parfait ! Merci mon pote tu as géré! " Je veux lui faire une tape ou une accolade mais au bon moment je me  souviens que les altruistes n'aiment pas les contacts avec les autres membres de leur espèce alors je me ravise au derni
er moment . car je ne veux pas le vexer ou autre . Je le regarde simplement avec toujours mon sourire habituel.

" Tu fais ça souvent ? Rencontrer des audacieux et leur remettre leur nez ?" dis-je pour plaisanter, histoire de détendre un peu l’atmosphère?
Revenir en haut Aller en bas
Milan Holmes
Abnegation
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 26/12/2015
Sam 1 Avr - 12:22


Petite altercation

Avec Uriah

Alors quoi ? Milan fixa Uriah un bref instant, finalement rassuré de l’entendre dire que tout allait bien. Milan lui rendit même son sourire, content d’avoir pu lui être utile. A vrai dire, c’était la première fois qu’il replaçait un nez. Il avait préféré ne pas le dire à l’audacieux pour ne pas l’inquiéter, mais son expérience des épaules déboitées et le fait qu’il ait vu plusieurs médecins réaliser une telle opération, lui avait été plutôt utile finalement. Tout sourire, il tendit la main à l’audacieux pour l’aider à se relever.

Tout était bien qui finissait bien. Manquait plus qu’un générique touchant avec des petits chiots qui dansent sous un soleil brillant. Et à vrai dire, cela changeait de ne pas croiser un audacieux qui vous menaçait d’une arme dès que vous aviez le malheur de le croiser et d’arborer une tenue grise d’altruiste. Mais les choses avaient changé, c’est vrai. Milan porta les mains sur ses hanches, tels un médecin qui viendrait de réaliser une opération extrêmement délicate. Heureusement qu’il était modeste, sinon les remerciements enthousiastes d’Uriah auraient pu le rendre tout de suite fier de lui.

« Tant mieux alors ! Tu dois pouvoir déjà mieux respirer, non ? » C’était le but, mais le nez de l’audacieux présentait toujours le risque d’être obstrué par du sang, entre autres, ou que la manipulation ait provoquée un choc. Puis, Milan rit à la question de l’audacieux. « Plutôt leurs épaules en réalité ! » Non mais, c’est vrai en plus. C’était fou le nombre d’audacieux qui débarquaient à l’hôpital avec une épaule déboitée. Certains avaient bien tenté un temps de la remettre entre eux, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que, si l’opération était mal réalisée, ils pouvaient se casser quelque chose. « Je travaille à l’hôpital, en fait. Et toi ? » Question bête à poser à un audacieux muni d’une arme...  

HRP:
 
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Uriah Pedrad
Dauntless
avatar
Messages : 451
Date d'inscription : 27/07/2015
Localisation : Nulle-part
Sam 8 Avr - 14:49
Milan vient juste de me remettre mon nez en place, même pas mal. Enfin presque j'avais voulu lui faire une accolade mais je m'étais retenu en me rappelant que le gars en gris était un altruiste et c'est bien que les altruistes sont un peu....pète-sec? Je portais toujours mon sourire amical en remerciant Milan, heureusement qu'il avait été là et en plus il a l'air d'être quelqu'un de modeste, ce qui n'est pas étonnant venant d'un altruiste. C'est vrai que maintenant je peux un peu mieux respirer et c'est tant mieux, j'avais l'impression d'avoir un grand rhume, c'était vraiment pas terrible très sincèrement.


" Oui. Je respire mieux " dis-je en souriant . " Les épaules? Oh ça m'étonne pas! Au moins tu n'as pas eu à retirer des balles. Ça arrive souvent , une balle perdue par-çi par-là. Ça m'est pas encore arrivé mais j'ai des potes qui ont failli crever à cause de ça! Pas terrible " continuai-je à dire, tranquillement. 


Milan travaille donc à l’hôpital. A sa question, je range doucement mon arme en riant légèrement d'un air gèné.


" A vrai dire moi, je suis sapeur-pompier. J'éteins les feux tout ça tout ça quoi.." dis-je d'un air presque modeste, mais pas trop non plus. J'ai mis beaucoup de temps à choisir réellement ce que je voulais faire mais maintenant que j'ai vraiment choisi, j'adore mon métier. Oui, nous les audacieux nous passons pas tous notre temps à faire des gardes et à courir partout , même si c'est généralement le cas nous avons bien d'autre métier et pompier fait parti de ces métiers .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» La grande finale : Liverpool vs Milan AC
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divergent RPG ::  Les factions  :: Altruistes-
Sauter vers: